04 mars 2013

Hey,

Bon alors déjà, je tiens à remercier les rares abonées, (il n'y en a que 2) de venir lire mes messages que je poste avec espoir d'attirer beaucoup de monde! :3

Aujourd'hui, c'est un texte. Un texte que je viens d'écrire sur une feuille de brouillon. J'espère qu'il vous plaira:

"Le traqueur la cherche. Il sent son parfum de roses. Elle n'est pas loin, il le sait. Il avance en prenant soin de ne pas trahir sa présence en faisant craquer l'une des innombrables branches sur le chemin. Le traqueur écarte un buisson. Elle est là ! Il sent un frisson d'excitation lui parcourir le dos. Il l'observe. Elle est penchée sur une rivière s'abreuvant avec la main. Sa robe, si longue, si rouge, si belle jadis, a maintenant le bas en lambeau et sa couleur sang est à présent couverte de boue. Ses longs cheveux blonds tombent le long de ses épaules nues. Elle a peur, il le sent. Peur? Oui... Ce mot est si beau pour lui. La peur... Il met un pied devant l'autre tachant de ne pas faire de bruit. Sinon, ce serait perdu. Il se ressaisit. Ne pas abandonner. Telle est la règle du traqueur. Il tâte sa hache, comme pour s'assurer qu'elle soit encore là. Oui, elle est là. Il peut passer à l'action. Elle ne s'aperçoit nullement de sa présence. Au contraire, elle soupire. Une larme coule le long de sa joue. Puis une autre, encore une... Le traqueur observe cette scène. Il pourrait faire cesser ce moment d'émotion en se montrant. Oui, il pourrait. Mais il n'a pas envie. Pas encore. Il aime regarder la détresse et l'appel à l'aide silencieux, de sa prochaine victime. Elle essuie ses joues laissant une tracée salée et humide sur ses pommettes. Elle s'assoit et enfouie son visage dans le creux de ses mains. C'est le moment d'intervenir. Le traqueur est impatient. Son cœur bat à toute allure. Il fait un pas. Puis un deuxième. Elle se redresse d'un bond. Elle l'a entendu! Autant se montrer... Elle pousse un faible cri en le voyant. Il avance encore et encore. Elle se lève, et se met à courir très vite. Pour ça, il ne se fait pas de souci. Lui aussi court rapidement. Il la rattrape sans problème. Il pose sa main sur sa bouche pour l'empêcher de parler. Elle lève vers lui des yeux implorants et humectés de larmes. Il sourit. Aucune pitié. Il n'a aucune pitié. Il retire sa main de sa bouche.
            -S'il-vous-plait...Je vous en prie...J'ai une famille...
          Assez entendu. Il lève sa hache. Un dernier «Je vous en supplie» et c'est bon. Il abat son arme tranchante sur elle. Plus aucun bruit. C'est fini. Elle est morte. Il rince sa hache dans la rivière où l'eau devient petit à petit rouge. Il entend des pas précipités. Il se retourne. Des lampes dont le faisceau lumineux traverse l'obscurité se rapprochent de lui.
Il s’éclipse en courant d’un pas sur.
Il l’a rempli à bien sa mission. La tuer. Il l’a laissée pour morte. Bientôt, il entendra les cris des villageois qui découvriront le cadavre. A ce moment là, il saura qu’il a bien agi…"


Je ne savais pas trop comment faire la chute. Alors j'espère que celle que j'ai mis laissera une petite trace de suspens dans votre coeur. :)

Voilà, bonne semaine à tous/toutes. ;)

signature_1

Posté par Nora White à 09:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Hey, Bon alors déjà, je tiens à remercier les

    Ah ben tu parles d'un suspens ! Vite, la suite !
    Bonne semaine, bisous !

    Posté par citronnelle2729, 04 mars 2013 à 09:10 | | Répondre
    • Oh je ne sais pas si il y aura une suite. Non je rigole. Oui je vais faire une suite bientôt. Avant la rentrée en tout cas. Merci pour votre gentil commentaire, ca fait plaisir.

      Posté par Nora White, 05 mars 2013 à 10:21 | | Répondre
  • Ben alors !!! J'ai adoré toutes ces descriptions d'émotions .... Je me suis prise au piège du suspens .... Je VEUX une suite C'était vraiment bien, merci.

    Bisous, Patou

    Posté par Patou Creations, 04 mars 2013 à 14:51 | | Répondre
Nouveau commentaire